Forum Home Forum Home > Tunisia > Questions
  New Posts New Posts RSS Feed - Tunisie : Musique obscure contre blackout médiatiq
  FAQ FAQ  Forum Search   Events   Register Register  Login Login


Listen to us in your media player
Ecouter nous dans votre lecteur média
 
Listen to us via your Mobile
 
 

 

ZanZanA MeTaL WebRadiO in noise we trust...

We play all the music, via Radionomy. Royalties are paid through an agreement with SABAM.

 

Tunisie : Musique obscure contre blackout médiatiq

 Post Reply Post Reply
Author
Message
Xul View Drop Down
V.I.P.
V.I.P.
Avatar
Metal Waves' Manager

Joined: 04 Juin 2006
Location: Tunisia
Status: Offline
Points: 1365
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Xul Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Topic: Tunisie : Musique obscure contre blackout médiatiq
    Posted: 21 Décembre 2009 at 15:04


un article intéressant par Tekiano.com



«It’s f***ing incredible!» lance le chanteur de Dark Tranquillity aux milliers de fans tunisiens lors du concert de son groupe samedi dernier. Populaire et adopté par de jeunes musiciens, le rock metal sombre sous un quasi-blackout médiatique… Les geeks metalleux réagissent !

«It’s f***ing incredible!» lance Mikael Stanne, le chanteur du groupe de rock metal suédois Dark Tranquillity, lors de la performance de son groupe au concert «Reservoir Rock’s» tenue samedi 12 décembre 2009 à la Coupole d’El Menzah, à Tunis.

«Merci la Tunisie ! Le concert du week-end dernier était un événement mémorable pour nous (…) nous avons été accueillis par 4000 fans dévoués à la Coupole d’El Menzah à Tunis. Le concert était une grande expérienc » commente Dark Tranquillity sur le site officiel du groupe. Mais «Reservoir Rock’s» n’est pas le seul événement de rock metal d’envergure internationale en Tunisie. Le Festival Méditerranéen de la Guitare, Accor de Guitare ou encore Rock Tunisia le sont également. Myrath, Carthagods, Yram et autres groupe locaux ne cessent pas de se multiplier. Les fans de rock metal se comptent par milliers. De son côté, la presse nationale reste souvent à l’écart des événements internationaux du genre ainsi que les concerts des groupes locaux. Zanzana sur Radio Tunis Chaîne Internationale (RTCI) est la seule émission entièrement consacrée à ce genre musical. Après avoir exporté le concept de cette émission sur internet à travers un forum et une webradio, d’autres geeks metalleux se sont arrachés leur place sur le net en créant leurs propres médias. Certes, un travail d’amateurs mais ces metalheads s’engage en faveur de leur passion.

Pour briser les clichés…

 «Le metal en Tunisie était, et reste toujours, pour certains, une musique marginalisée et évocatrice de mauvaises mœurs. Mais on a essayé de montrer que c’est totalement faux. Nous, des jeunes étudiants, on met notre savoir-faire pour changer l’image du metal» déclare Houssem Nehdi alias Xul, co-fondateur de Metal Waves, un webzine tunisien spécialisé en musique rock metal. Chroniques d’albums et de démos de groupes tunisiens et étrangers, interviews et live reports sont au menu. «L’idée de créer Metal waves est née en Juillet 2007, après que je l’ai proposée à Mohamed Ouanes, webdesigner de Scene Metal (un ancien webzine tunisien) et membre de Tunis Design» raconte Xul. «Notre objectif était de créer une plateforme locale qui s’intéresse en premier lieu à la scène Metal pour promouvoir les groupes tunisiens ainsi que les évènements locaux» ajoute le co-fondateur de Metal Waves. Mis à part cette expérience, il demeure important de citer le webzine Sombre Arcane, créé par Rashed Bedhiafi. Interviews, promos, chroniques et live reports sont au menu de ce portail au remarquable graphisme marqué par le metal spirit. Les metalleux tunisiens se lancent aussi dans une petite conquête de la blogosphère. C’est le cas des blogs Song of Darkness, Dark Interviews et Rock Chronicles. Quant à Hamdi Meddeb alias Black Pusha, il a lancé sa propre webradio afin de renforcer ses projets d’organisation de concerts de rock metal

Obstacles : Logistique, disponibilité et flouss

De multiples expériences similaires à celle-ci ont vu le jour. Mais rares sont ceux qui peuvent assurer la continuité. «La scène metal tunisienne avait besoin de quelque chose qui la représente à un niveau international. A part Zanzana, il y a des webzines qui naissent puis disparaissent au bout de quelques mois. Je cite Scène Metal, Rotted Area (mon premier webzine avant Metal Waves), Darknoise et récemment Gotherapy» mentionne notre interlocuteur. Mais quels sont les obstacles causant la rupture d’activité lors de chaque expérience ? Black Pusha gère sa webradio en solo, il nous en parle : «C’est l’auto financement et les problèmes techniques que ça implique !». Idem pour Houssem Nehdi de Metal Waves  : «notre webzine n’a aucune contre partie financière. Pour décrocher des bannières publicitaires, il faut avoir du souffle alors que nous avons tous des engagements personnels, tels que les études ou le boulot». Et il alterne : « il y a un an, on a subi un hack et on a perdu toute notre base de données. Dieu merci, on a récupéré peu a peu ce qu’on a perdu mais l’impact était dur, car notre nombre de visites quotidien a chuté et on en subit jusqu’à aujourd’hui les conséquences».

Entre la soupe commerciale de Mosaique FM, le manque de proximité des playlists de RTCI et le classicisme exagéré des autres radios, le manque de diversité crève les oreilles. Le rock metal et les autres musiques émergentes ont du mal à trouver une brèche dans la muraille des ondes tunisiennes. Le média citoyen par excellence, à savoir le web, accueille tout le monde à bras ouverts.

Thameur Mekki

Un Homme sage a dit une fois: L'envergure d'un homme se mesure au nombre de ses ennemis...

Metal Waves (Underground & Extreme Tunisian WebZine)
Back to Top
Sponsored Links


Back to Top
 Post Reply Post Reply
  Share Topic   

Forum Jump Forum Permissions View Drop Down

Forum Software by Web Wiz Forums® version 11.01
Copyright ©2001-2014 Web Wiz Ltd.

This page was generated in 0.094 seconds.


ACCUEIL NEWS NETWORK OUTILS COPYRIGHTS
  • ZanZanA WebRadiO finance
    les droits d'auteur à la SABAM,
    de ce fait la diffusion
    de cette radio est légale.
  • Contact : zanzana[dot]webradio{at]gmail[dot]com