Forum Home Forum Home > Tunisia > Concerts
  New Posts New Posts RSS Feed - L’organisation des spectacles étrangers face ...
  FAQ FAQ  Forum Search   Events   Register Register  Login Login


Listen to us in your media player
Ecouter nous dans votre lecteur média
 
Listen to us via your Mobile
 
 

 

ZanZanA MeTaL WebRadiO in noise we trust...

We play all the music, via Radionomy. Royalties are paid through an agreement with SABAM.

 

L’organisation des spectacles étrangers face ...

 Post Reply Post Reply
Author
Message
Xul View Drop Down
V.I.P.
V.I.P.
Avatar
Metal Waves' Manager

Joined: 04 Juin 2006
Location: Tunisia
Status: Offline
Points: 1365
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Xul Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Topic: L’organisation des spectacles étrangers face ...
    Posted: 03 Septembre 2009 at 03:06
ce n'est pas un concert mais je pense que ce topic n'a pas un autre endroit approprié Smile

voici un article très intéressant que j'ai trouvé sur le site Tunisien Businessnews

Tunisie - L’organisation des spectacles étrangers face aux nouveaux blocages de l’administration



Originally posted by wrote:

En vertu d’un nouveau décret, une commission consultative des spectacles artistiques animés par des étrangers est instituée au ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine.
Cette commission est chargée d’étudier et de donner son avis sur les demandes d’organisation de spectacles artistiques, musicaux, chorégraphiques, théâtraux, scéniques et de façon générale des spectacles vivants animés par des étrangers et ce à titre individuel ou dans le cadre de troupes artistiques.
Ce nouveau décret pose problème parmi quelques professionnels du secteur dont certains voient son arrivée d’un très mauvais œil. Ils estiment que les nouvelles formalités administratives vont constituer un véritable frein à l’esprit d’initiative et à la créativité dont a besoin ce secteur.

L’Etat a encouragé les professionnels du secteur à constituer des sociétés de loisirs et d’animation événementielle dans le but d’apporter un ferme soutien aux efforts consentis par les responsables du tourisme et de la culture et contribuer ainsi au développement de services très appréciés par les touristes. Ceci devait contribuer à désengager petit à petit l’Etat de l’organisation de telles opérations.
En ayant décidé d’investir dans ce domaine, en obtenant l’agrément correspondant et récemment en répondant aux exigences du cahier des charges, les organisateurs privés ont manifesté leur désir de travailler, d’être créatifs, inventifs et mettre à profit leur savoir-faire, acquis au fil des années, et à produire des événements dignes des Tunisiens et de la Tunisie. Mais, c’est compter sans les complications qui caractérisent le monde du spectacle.

En fait, plusieurs problèmes se posent. Ils sont d’ordre administratif, organisationnel et réglementaire, se plaignent les promoteurs du secteur des loisirs. Ils sont accentués par ce nouveau décret publié en juillet dernier (cliquer ici pour votre notre article à ce sujet).
Les professionnels soutiennent que les différentes taxes et charges ainsi que les nombreuses formalités administratives constituent un véritable frein à l’esprit d’initiative et à la créativité dont a besoin ce secteur. Ils affirment que c’est un véritable parcours du combattant que de monter un concert ou un événement ayant recours à des artistes étrangers. Ils concluent que la réglementation est désuète en la matière, est inadaptée et fait souvent l’objet d’interprétations ….

Il est d’abord nécessaire de revoir la composition du paysage du spectacle. N’est pas imprésario qui veut.
Or, la scène ne désemplit pas d’apprentis sorciers. La pléthore de pseudo-organisateurs, producteurs de spectacles, aux pratiques parfois douteuses, qui ne font que jeter encore plus de discrédit sur une profession déjà mise mal. L’amendement du cahier des charges et la classification de la profession tardent à venir. Le problème de la profession reste donc entier.
Que dire aussi de ces multiples tentatives de contourner une législation, qualifiée par les professionnels de sévère et d’obsolète, en organisant des spectacles étrangers via des associations ou par la conclusion de contrats à faible ou sans rémunération de l’artiste engagé !
« C’est une pratique de plus en plus courante, une façon d’échapper à la lourde taxation. Le danger est que le "métier" d’organisateur/producteur de spectacles étrangers devient marginalisé, sans repaires, et perd son professionnalisme au profit d’actions ponctuelles dans le plus pur amateurisme. Peut-on vivre de concerts en faveur d’œuvres de charité et d’association ? Aujourd’hui, ce genre d’activité est l’essentiel du secteur privé alors que ce devrait rester exceptionnel », souligne Mourad Matahri, organisateur de spectacles.
Et d’ajouter : « Il me semble important de revoir la réglementation en vigueur, diminuer les taxes, alléger le monopole de l’administration en matière d’organisation de spectacle et d’invitation d’artistes étrangers ».

Cependant, l’institution par décret d’une commission consultative des spectacles artistiques animés par des étrangers est instituée au ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine a échaudé les professionnels du secteur privé. La réglementation relative aux artistes étrangers est jugée "terriblement contraignante" et que la concurrence entre association/société et Etat/ privé "fausse les règles du jeu…"

Mais, le plus grand grief imputé au nouveau décret est qu’il semble privilégier le secteur public et mettre au ban les professionnels du secteur privé. Les organisateurs de spectacles estiment que le décret "creuse encore plus l’écart entre Etat et privés et ne fait que confirmer la taxation en la matière. Pire, il en fait une condition préalable à la réalisation du spectacle".

Sur un autre plan, il serait superflu de comparer les festivals publics qui sont subventionnés et qui bénéficient de l’aide entière de tout l’appareil de l’Etat… et qui en définitive ne sont pas censés rechercher la rentabilité et, les très rares festivals dus à l’initiative privée qui eux ne bénéficient que de très peu de soutien, et qui sont confrontés à une certaine lourdeur administrative et surtout qui sont redevables de plus de cinq taxes différentes, ce qui à tendance à inhiber toute chance de persévérance.
Les festivals publics, sortes de services publics culturels, sont censés avoir une vocation éducative, de découverte et de soutien aux musiques non commerciales, alors que les festivals privés ont d’autres préoccupations. Ils doivent programmer des artistes qui remplissent les "rares" salles à leur disposition, trouver des aides extérieures et surtout tenter de fidéliser leur public par une organisation exemplaire et qui respecte les valeurs de la société.

Il est primordial de tenir compte de l’importance du secteur du spectacle : la qualité des événements mis en place témoigne du développement du pays. Les artistes véhiculent l’image de la Tunisie à l’étranger, ce qui ne peut que contribuer à l’essor de l’une de nos principales industries, à savoir Le Tourisme.
Il faudrait qu’il y ait un vrai rapprochement entre les acteurs du monde du spectacle, les organisateurs et la tutelle par le biais de véritables séances de travail, permettant de prendre des décisions judicieuses. Toute une génération attend une réforme sérieuse, claire et moderne du secteur
.



Source



Edited by Xul - 03 Septembre 2009 at 03:07
Un Homme sage a dit une fois: L'envergure d'un homme se mesure au nombre de ses ennemis...

Metal Waves (Underground & Extreme Tunisian WebZine)
Back to Top
Sponsored Links


Back to Top
Nightrocker View Drop Down
Admin Group
Admin Group
Avatar
Master of the ZanZanA

Joined: 01 Octobre 2003
Location: Tunisia
Status: Offline
Points: 2656
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Nightrocker Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 03 Septembre 2009 at 08:15
C'est vrai que cela va poser problème pour ramener les artistes étrangers . La bonne nouvelle c'ets que cela donnera surement plus de place pour les artistes tunisiens, à condition qu'ils soient à la hauteur.

Mais c'est sur, rien n'encourage l'organisation d'événement et cela ne concerne pas uniquement les concerts mais aussi les DJs, le théâtre, la danse, les one man shows....


Back to Top
loracle View Drop Down
Silence
Silence
Avatar
Gotherapy's Manager

Joined: 02 Janvier 2009
Status: Offline
Points: 44
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote loracle Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 03 Septembre 2009 at 18:14
Au fait, pour éviter toute confusion, il faut faire remarquer que l'article relate les difficultés que rencontrent les organisateurs privés, et non publiques du genre associations ou autres, avec lesquels les choses sont plus aisées que dans le privé.
Back to Top
Nightrocker View Drop Down
Admin Group
Admin Group
Avatar
Master of the ZanZanA

Joined: 01 Octobre 2003
Location: Tunisia
Status: Offline
Points: 2656
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Nightrocker Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 03 Septembre 2009 at 19:07
N'oublions pas que le Festival de la Guitare, Rock Tunisia, le festival Electro, Jazz à Carthage, le festival qui ramène les one man shows comiques et plein d'autres manifestations culturelles hupées sont organisées par des privés ou des associations culturelles non go*********ntales 
Back to Top
crithtgoth View Drop Down
Band Member
Band Member
Avatar
Seventh Doom - Guitariste

Joined: 05 Décembre 2006
Location: Russian Federat
Status: Offline
Points: 433
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote crithtgoth Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 05 Septembre 2009 at 17:23
Pourquoi alors les privés n'entreront pas dans le cadre d'une association plutôt que de contourner la législation ?!
D'après ce que je sais les associations peuvent aussi avoir un but lucratif, (en Tunisie) non ?!
Back to Top
Gomez View Drop Down
Band Member
Band Member
Avatar
Not Dead Yet - Guitare

Joined: 16 Août 2006
Location: Bermuda
Status: Offline
Points: 98
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Gomez Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 15 Septembre 2009 at 11:29
bénis sont les ignorants !!!!
Back to Top
Nightrocker View Drop Down
Admin Group
Admin Group
Avatar
Master of the ZanZanA

Joined: 01 Octobre 2003
Location: Tunisia
Status: Offline
Points: 2656
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Nightrocker Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 15 Septembre 2009 at 12:44
Originally posted by Gomez Gomez wrote:

bénis sont les ignorants !!!!


Amen
Back to Top
Vader View Drop Down
Treble
Treble
Avatar

Joined: 12 Juin 2008
Location: There
Status: Offline
Points: 121
Post Options Post Options   Thanks (0) Thanks(0)   Quote Vader Quote  Post ReplyReply Direct Link To This Post Posted: 19 Septembre 2009 at 12:11
Merci, Pour l'information importante :D

http://www.myspace.com/darkside1manband
Back to Top
 Post Reply Post Reply
  Share Topic   

Forum Jump Forum Permissions View Drop Down

Forum Software by Web Wiz Forums® version 11.01
Copyright ©2001-2014 Web Wiz Ltd.

This page was generated in 0.108 seconds.


ACCUEIL NEWS NETWORK OUTILS COPYRIGHTS
  • ZanZanA WebRadiO finance
    les droits d'auteur à la SABAM,
    de ce fait la diffusion
    de cette radio est légale.
  • Contact : zanzana[dot]webradio{at]gmail[dot]com